Cet article date de plus de deux ans.

Guerre en Ukraine : les conséquences de la pénurie d'aluminium sur le prix des fenêtres

Publié Mis à jour
Guerre en Ukraine : les conséquences de la pénurie d'aluminium sur le prix des fenêtres
Guerre en Ukraine : les conséquences de la pénurie d'aluminium sur le prix des fenêtres Guerre en Ukraine : les conséquences de la pénurie d'aluminium sur le prix des fenêtres
Article rédigé par France 2 - A.Tribouart, D.Da Meda, G.Georgita, A.Canestraro
France Télévisions
France 2

Le conflit en Ukraine touche directement les artisans français : des pénuries de matériaux se multiplient et les prix grimpent. C'est le cas pour l'aluminium, qui entraîne une hausse du prix des fenêtres. Reportage dans le Val-de-Marne. 

Sur un chantier de Fontenay-sous-Bois (Val-de-Marne), tout augmente : le prix du sac d'enduit, celui des rouleaux de fibre de verre ou encore du carrelage. Les fenêtres ne font pas exception. Facturées 9 000 euros à un entrepreneur avant la récente flambée du coût de l'aluminium, elles ont depuis augmenté. L'entreprise qui lui vend les fenêtres transforme 500 mètres de barres d'aluminium chaque mois. La patronne s'inquiète de l'approvisionnement. 

Des augmentations 

Son fournisseur vend désormais plus cher les barres d'aluminium. "Sur la partie aluminium, on l'achète deux fois plus cher qu'il y a 18 mois, et entre l'année dernière et cette année, pour la même barre, vous allez prendre 20 % d'augmentation", détaille Quentin Rodde, directeur marketing de Sepalumic. La barre représente une grande partie du coût d'une fenêtre. La seule alternative à la fenêtre en aluminium est celle en PVC, qui coûte deux fois moins cher. Son prix a toutefois également commencé à augmenter. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.