Vidéo "Je ne peux pas lui parler" : le désespoir de parents ukrainiens séparés de leurs enfants par l'invasion russe

Publié Mis à jour
Guerre en Ukraine : les autorités demandent le retour des "enfants volés"
Article rédigé par
A.Vahramian, S.Yassine, Y.Kadouch, P.Yurov, A.Sardarian - France 2
France Télévisions

Alors que des territoires sont repris par les forces ukrainiennes à l'est du pays, des parents se retrouvent sans leurs enfants restés en Russie. C'est le cas de deux familles que le "20 Heures" de France 2 a pu rencontrer. 

C’est une liste de 7 754 noms. Des enfants sont réclamés par les autorités ukrainiennes aux Russes. Ces mineurs sont restés en territoires occupés par les Russes et ont même été parfois déplacés en Russie. Dans un village repris par les Ukrainiens il y a deux semaines, vivent Yuri, Tatiana et leur fille dont ils n’ont plus de nouvelle. Fin août, Polina, 9 ans, est montée dans un autobus à destination de la Russie avec 13 autres enfants. Le voyage a été organisé par la mairie prorusse.  

Un voyage sur la mer Noire 

La mairie emmenait alors les enfants en colonie de vacances sur la mer Noire. Elle a convaincu les deux parents de confier leur fille, car le village était bombardé. Les enfants auraient dû rentrer mi-septembre, mais avec le village repris, la frontière russe s’est refermée. Leur voisine a également envoyé sa fille en colonie, elle a peur que les Russes refusent de lui rendre son enfant. Elle n’a pas parlé avec son enfant depuis son départ. La mairie n’a jamais donné l’adresse du camp ou même un numéro de téléphone. Depuis le début de la guerre, 56 mineurs ont pu être rapatriés.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.