Guerre en Ukraine : le témoignage de la directrice d'une école bombardée

Publié
Guerre en Ukraine : le témoignage de la directrice d'une école bombardée
Article rédigé par
R.Moquillon, A.Grenier - France 2
France Télévisions

Depuis le début de la guerre en Ukraine, plusieurs établissements scolaires ont été bombardés par les Russes. Le 8 Heures a recueilli le témoignage d'une directrice d'école, qui a vécu l'horreur.

À Bilogorivka (Ukraine), dans la région de Louhansk, des flammes s'échappent encore des ruines. Il ne reste rien d'une école bombardée le 7 mai par les Russes. Près de 60 personnes y ont perdu la vie. À Tchernihiv (Ukraine), dans un autre établissement scolaire, la directrice, Inna Levchenko, pensait que ses élèves et elle-même étaient en sécurité. Elle avait tort : le 3 mars, son établissement a été attaqué.

"Ils ont clairement vu que c'était une école."

"J'ai vu l'onde de choc, c'était comme dans les films. J'ai été renversée, et tout a commencé à s'effondrer", témoigne Inna Levchenko. La directrice est parvenue à évacuer 70 élèves au sous-sol, évitant le pire. Pourtant, le mot "enfant" était écrit en lettres majuscules sur les fenêtres. "Quand ils ont largué la bombe, ils ont clairement vu que c'était une école. Quand ils utilisent des lance-roquettes, c'est possible que ce soit mal ciblé, mais une bombe sur l'école, c'est une destruction volontaire, une intimidation", assure la directrice. Depuis le début de l'invasion russe, le gouvernement ukrainien affirme que plus de 1 000 écoles et collèges ont été pris pour cible.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.