Cet article date de plus de deux ans.

Guerre en Ukraine : la ville de Dnipro et les aérodromes de Loutsk et Ivano-Frankivsk touchés par des bombardements russes, annoncent les autorités

Deux militaires ont été tués et six autres blessés dans les frappes qui ont touché l'aérodrome de la ville de Loutsk, ont déclaré les autorités ukrainiennes.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Cette photo distribuée par le service d'urgences de l'Etat ukrainien, le 11 mars 2022, montre des sauveteurs travaillant sur les lieux d'une attaque aérienne à Dnipro. (HANDOUT / STATE EMERGENCY SERVICE OF UKRAI / AFP)

Nouvelles frappes russes. Tôt le matin, la ville de Dnipro, dans le centre du pays, a subi "trois frappes aériennes" sur "un jardin d'enfants, un immeuble résidentiel et une usine de chaussures", ont déclaré les secours ukrainiens dans un communiqué, précisant qu'"une personne est décédée". La Russie n'a pas confirmé cette information, alors que le décompte des victimes de la guerre demeure très difficile.

>> Retrouvez les dernières informations sur la guerre en Ukraine dans notre direct

L'aérodrome de la ville de Loutsk a également été visé par des frappes aériennes. "A 5h45 (4h45 en France), quatre roquettes ont été tirées, selon nos informations, par un bombardier de l'armée russe sur la base aérienne de Loutsk", a déclaré sur Telegram le responsable de l'administration régionale, Youriy Pohuliayko. Il a précisé qu'il y avait "deux militaires tués et six blessés".

Ces frappes, mais pas le bilan, ont été confirmées par la Russie. Le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov, avait un peu plus tôt annoncé la mise "hors service" des aérodromes militaires de Loutsk et d'Ivano-Frankivsk, villes situées dans le nord-ouest du pays.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.