Cet article date de plus d'un an.

Guerre en Ukraine : la Russie va déployer des armes nucléaires "tactiques" en Biélorussie, Kiev appelle à une réunion de l'ONU

"A partir du 3 avril, nous commençons à former les équipages. Et le 1er juillet, nous terminerons la construction d'un entrepôt spécial pour les armes nucléaires tactiques", a détaillé le président russe Vladimir Poutine.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Des soldats ukrainiens déployés lors d'un exercice militaire près de la frontière biélorusse, le 20 février 2023, dans le secteur de Tchernobyl (Ukraine). (SERGEI SUPINSKY / AFP)

L'Ukraine a appelé, dimanche 26 mars, à organiser une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU pour contrer le "chantage nucléaire" de la Russie, après l'annonce par Vladimir Poutine du déploiement prochain d'armes nucléaires russes en Biélorussie. "L'Ukraine attend des actions efficaces pour contrer le chantage nucléaire du Kremlin de la part du Royaume-Uni, de la Chine, des Etats-Unis et de la France" en tant que membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU, a fait savoir le ministère ukrainien des Affaires étrangères dans un communiqué. 

>> Guerre en Ukraine : trois questions sur le déploiement d'armes nucléaires tactiques russes en Biélorussie

Cette déclaration fait suite à l'annonce, samedi, par le président Vladimir Poutine d'un déploiement d'armes nucléaires "tactiques" sur le territoire de son allié"Il n'y a rien d'inhabituel ici : les Etats-Unis font cela depuis des décennies. Ils déploient depuis longtemps leurs armes nucléaires tactiques sur le territoire de leurs alliés", a déclaré le chef d'Etat lors d'une interview diffusée à la télévision russe. 

"Nous avons convenu de faire de même", a-t-il ajouté, avant de détailler : "à partir du 3 avril, nous commençons à former les équipages. Et le 1er juillet, nous terminerons la construction d'un entrepôt spécial pour les armes nucléaires tactiques sur le territoire de la Biélorussie". Le secrétaire du Conseil de sécurité ukrainien, Oleksiï Danilov, a ajouté que cette décision était un "pas vers la déstabilisation interne du pays".  

Le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell a averti dimanche que l'UE était "prête" à adopter de nouvelles sanctions contre la Biélorussie si ce pays déployait des armes nucléaires russes sur son territoire. La France a condamné dimanche l'intention du président russe Vladimir Poutine de déployer ces armes nucléaires "tactiques", appelant Moscou à faire preuve de "responsabilité" et à revenir sur sa décision, selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.