Guerre en Ukraine : Kiev garde la tête haute malgré la menace

Publié Mis à jour
Guerre en Ukraine : Kiev garde la tête haute malgré la menace
France 2
Article rédigé par
D.Olliéric - France 2
France Télévisions

Malgré les frappes massives et le lourd bilan paye par la population, les Ukrainiens sont exterminés à résister. Le bilan avec Dorothée Olliéric, en duplex depuis Kiev, mardi 8 mars.

La journaliste Dorothée Olliéric est en duplex depuis Kiev (Ukraine), mardi 8 mars. Elle indique que "les Ukrainiens sont prêts à résister" et que "la capitulation n'est pas une option pour eux". De jeunes Ukrainiens engagés ont confié à la journaliste "qu'ils étaient peu formés, mais qu'ils étaient près à rejoindre le front" et à "mourir" pour défendre leur patrie.

La peur grandit

D'un autre côté, "la peur grandit" à Kiev, à mesure que l'encerclement se précise. "Les chars sont vraiment aux portes de la ville, et c'est une promesse de guerre urbaine, une promesse de beaucoup de pertes civiles et de destruction", rapporte Dorothée Olliéric. La population a en tête l'exemple de la Tchétchénie et de la ville de Grozny, qui avait été rasée par les Russes. "Face à cette tragédie annoncée, personne ne baisse ni les têtes ni les armes", conclut la journaliste.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.