Guerre en Ukraine : des civils ont été évacués de l'enfer d'Azovstal

Publié Mis à jour
Guerre en Ukraine : des civils ont été évacués de l'enfer d'Azovstal
France 2
Article rédigé par
S.Perez, L.Hauville - France 2
France Télévisions

Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a confirmé, dimanche 1er  la première évacuation d’une centaine de civils des souterrains de l'usine d’Azovstal, dernier bastion de la résistance ukrainienne à Marioupol. 

Sur des images fournies par le bataillon Azov, dimanche 1er mai, on aperçoit des silhouettes : des familles avec des enfants, et des animaux de compagnie. Au moins 80 civils ont quitté l'enfer de l'usine d’Azovstal, à Marioupol. Ils étaient terrés depuis plusieurs semaines dans les souterrains du complexe industriel, dernière poche de résistance ukrainienne. 

Plusieurs évacuations reportées

Dans des bus affrétés par la Russie, et sous escorte de l'ONU et la Croix-Rouge, ils ont d'abord été conduits dans des zones tenues par les séparatistes russes. Ils doivent selon la Russie recevoir les premiers soins dans ce camp, et de l'aide alimentaire. Chez les civils, plus personne n'osait croire en l'évacuation, maintes fois reportée. "On a essayé de partir en bus deux ou trois fois déjà, mais il y avait des bombardements intenses. Ils nous ont renvoyés à l'usine, et ne nous ont pas laissé partir", explique une femme. Selon le président ukrainien, les civils devraient être conduits lundi 2 mai à Zaporijia, où sont accueillis les réfugiés de Marioupol. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.