Guerre en Ukraine : des civils, retranchés dans l’usine d’Azovstal, ont été évacués de Marioupol

Publié
Guerre en Ukraine : des civils, retranchés dans l’usine d’Azovstal, ont été évacués de Marioupol
France 2
Article rédigé par
S.Perez, A.Canestraro - France 2
France Télévisions

À Marioupol, une cinquantaine de civils a pu être exfiltrée des sous-sols de l'usine Azovstal, dans laquelles ils étaient bloqués depuis près de deux mois. Le dernier bastion de résistance ukrainienne est toujours massivement pillonné par les Russes, dimanche 1er mai.

Dans la nuit du samedi 30 au dimanche 1er mai, des bus marqués du "Z" de l’armée russe ont quitté Marioupol (Ukraine), suivis de véhicules de la Croix-Rouge et des Nations Unies. À l’intérieur se trouvent des hommes et des femmes aux visages ternes. Selon le ministère de la Défense russe, 46 civils ukrainiens, qui étaient retranchés dans le secteur de l’usine Azovstal, ont été évacués. L’usine, dernier bastion de la résistance ukrainienne, est assiégée depuis plusieurs semaines par les forces russes.

Un pilonnage intense

Sur des images satellites, l’usine apparaît presque entièrement détruite. Le groupe nationaliste qui combat au côté des Ukrainiens a transmis des images de civils blessés dans les souterrains. "Nous espérons que ces femmes et ces enfants sorti des décombres vont être transférés sur le territoire ukrainien", déclare Sviatoslav Palamar, commandant du régiment Azov. Sur d’autres images, on voit un tank russe tirer à bout portant sur un immeuble, où sont retranchés des civils. La Russie ne relâche pas la pression sur Marioupol. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.