Guerre en Ukraine : dans la pays, la fébrilité gagne du terrain face à l’incertitude des prochains jours

Publié Mis à jour
Guerre en Ukraine : dans la pays, la fébrilité gagne du terrain face à l’incertitude des prochains jours
France 2
Article rédigé par
S. Perez, J. Cohen-Olivieri, @revelateursFTV - France 2
France Télévisions

Jeudi 24 février 2022 restera la date de l’invasion russe en Ukraine. Retour en image sur une journée cauchemardesque. 

Autour de l’aéroport militaire de Kiev (Ukraine), se tient, jeudi 24 février, une bataille acharnée, dans les airs et au sol. Les soldats russes ont été filmés par une télévision américaine, en train de prendre possession de l’enceinte aéroportuaire. L’Ukraine a reconnu la perte de cet aéroport stratégique, pour le plus grand désespoir des habitants de la zone, obligés de fuir. L’armée russe, deuxième puissance militaire mondiale, a entamé sa grande invasion de l’Ukraine, malgré la condamnation unanime de la communauté internationale.

Les civils ne sont pas épargnés

Des bombardements simultanés ont eu lieu depuis l’aube sur plusieurs villes du pays, et une offensive terrestre est menée depuis le nord, l’est et le sud. Officiellement, pour Moscou, il s’agit de démilitariser l’Ukraine, dont Vladimir Poutine conteste l’existence même. Les cibles sont les aéroports militaires, les équipements, les bases, mais les civils ne sont pas épargnés. Partout, c’est la fébrilité, la queue devant les banques ou les stations-services, face aux jours d’incertitude qui s’annoncent. Avec les avions de char russ`es qui continuent de rôder dans le ciel, les Ukrainiens savent que la prochaine nuit risque d’être une nouvelle épreuve.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.