Guerre en Ukraine : d'où viennent les fragilités de l'armée russe ?

Publié Mis à jour
Guerre en Ukraine : d'où viennent les fragilités de l'armée russe ?
France 2
Article rédigé par
D. Schlienger, N. Berthier, E. Rassat, @RévélateursFTV, Y. Kadouch, M. Bitton - France 2
France Télévisions

Vladimir Poutine et son armée se trouvent être beaucoup plus malmenés que prévu. Le président russe a menacé du pire après sept semaines de guerre, samedi 16 avril. Quel est donc le réel visage de l'armée russe ? D'où viennent ces fragilités et ces échecs ?

Avec ses 850 000 soldats, l'armée russe est officiellement la deuxième puissance militaire au monde. À en croire le défilé du 9 mai 2021, c'est un modèle impressionnant de rigueur et d'organisation. Vladimir Poutine en fait la démonstration chaque année.

Pourtant, depuis le début de l'invasion en Ukraine, l'armée a montré sa principale faiblesse : sa désorganisation structurelle. "Ils n'ont pas réussi à développer (...) un corps intermédiaire, un corps d'exécution que nous avons dans les armées occidentales. [Cela] laisse les soldats livrés à eux-mêmes, sans possibilité de les contenir et de les commander au plus près", explique le général Christophe Gomart, ancien directeur du renseignement militaire. 

S'engager pour s'enrichir

Certains généraux ont dû aller sur le front pour palier à ces manquements, et ont été tués. Les soldats sont majoritairement très jeunes, certains n'ayant même pas une 20 ans, et viennent de régions très pauvres de la Russie. S'engager devient alors intéressant financièrement, mais aussi car cela devient un ascenseur social. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.