Cet article date de plus d'un an.

Guerre en Ukraine : au lendemain de l'accord sur le blé, le port d'Odessa bombardé par l'armée russe

Publié
Guerre en Ukraine : au lendemain de l'accord sur le blé, le port d'Odessa bombardé par l'armée russe
Guerre en Ukraine : au lendemain de l'accord sur le blé, le port d'Odessa bombardé par l'armée russe Guerre en Ukraine : au lendemain de l'accord sur le blé, le port d'Odessa bombardé par l'armée russe (franceinfo)
Article rédigé par franceinfo - A. Hébert
France Télévisions

Au 150ème jour de guerre en Ukraine, le port d'Odessa a été visé par des frappes. L'attaque intervient au lendemain d'un accord sur le déblocage des exportations de céréales. La Russie nie toute implication.

Sur des images publiées par le conseil municipal d'Odessa, on aperçoit des navires en feu après une frappe de missile. L'Ukraine accuse la Russie, qui dément. Les bombardements interviennent au lendemain d'un accord entre les deux pays sur le transport du blé, dans le principal port d'exportation d'Ukraine. "Cela ne prouve qu'une seule chose : peu importe ce que la Russie dit et promet, elle trouvera des moyens de ne pas l'appliquer, elle utilisera la géopolitique, les armes ou n'importe quoi d'autre. C'est toujours comme ça qu'elle se comporte", a asséné le président ukrainien Volodymyr Zelensky.

L'Europe condamne, la Turquie s'inquiète

Les frappes ont immédiatement été condamnées par le chef de la diplomatie européenne, Josep Borell, qui a déploré "le mépris total de la Russie pour le droit et les engagements internationaux". De son côté, la Turquie s'est dite préoccupée par ces bombardements. Hulusi Akar, le ministre turc de la Défense, a toutefois assuré que son pays continuerait "d'honorer [ses] engagements dans cet accord".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.