Guerre en Ukraine : à Kiev, les habitants vivent sous la menace

Publié
Guerre en Ukraine : à Kiev, les habitants vivent sous la menace
Article rédigé par
D.Olliéric, M.De Chalvron, B.Vignais, F.Le Moal, P.Miette - France 2
France Télévisions

Vendredi 4 février, de nouveaux tirs d'artillerie ont touché la capitale ukrainienne de Kiev. Les troupes russes progressent lentement et ont pour objectif d'encercler la ville. Certains bataillons sont à moins de 10 km de la capitale. Kiev est sous tension.

Dans un quartier populaire de Kiev (Ukraine), les habitants pressent le pas. Un camion chargé de denrées vient d'arriver : une aubaine, car l'aide humanitaire est rare. Parmi ces denrées, de la nourriture, mais aussi de la literie. Devant la gare de la ville, les civils doivent se mettre à l'abri : une alerte à l'explosion vient de retentir. Aucune panique cependant : "On entend les sirènes toutes les 15-20 min", témoigne une habitante.

Une ville fantomatique

Dans un hall de gare transformé en entrepôt, les volontaires se mettent au travail. Eau, nourriture, médicaments : tout est prévu. Un peu partout dans les rues de la capitale, se trouvent des chicanes, des checkpoints. La ville est déserte, fantomatique. Mais, à l'abri des regards et des bombes, des civils s'activent. Un restaurant prépare ainsi des repas bénévolement : ils sont destinés aux soldats ukrainiens. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.