Crise en Ukraine : à Poltava, les habitants dans l'attente d'un potentiel conflit avec la Russie

Publié Mis à jour
Crise en Ukraine : à Poltava, les habitants dans l'attente d'un potentiel conflit avec la Russie
France 2
Article rédigé par
M.Burgot, S.Guillemot, B.Vignais, A.Bezliudnyi, Y.Kadouch - France 2
France Télévisions

Dans la crise avec l’Ukraine, la Russie souffle le chaud et le froid. Le chaud avec le retrait annoncé de militaires massés à la frontière ukrainienne et le froid avec le vote de l’assemblée russe qui reconnaît l’indépendance des séparatistes d’Ukraine.

À Poltava, une ville moyenne en Ukraine, les citoyens ukrainiens sont mobilisés. Dans une église orthodoxe, ils ont rassemblé leurs derniers achats, comme un brancard, pour aider les soldats sur le front. Invasion russe ou pas, ils se préparent au pire. "Les médecins militaires sur la ligne de front nous ont demandé ce type d’équipement, pour évacuer les blessés", indique l’un d’eux.

"Les Ukrainiens otages de Vladimir Poutine"

Dans les rues de Poltava, certains habitants sont angoissés, ce qui n'empêche pas de garder un certain recul. "Bien sûr qu’il y a toujours une possibilité de guerre, mais je n’y crois plus", explique une femme. Plus à l’Est, le village de Novoluhanske est quasiment déserté. Il est situé à moins d’un kilomètre de la ligne de contact entre les séparatistes pro-russes et les soldats ukrainiens. C’est une zone très dangereuse, car elle est minée. "Les Ukrainiens sont otages de Vladimir Poutine depuis des semaines", indique la journaliste Maryse Burgot, envoyée spéciale en Ukraine.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.