Crise en Ukraine : l'Elysée annonce une rencontre Biden-Poutine, le Kremlin estime qu'il est "prématuré" de parler de sommet

Alors que la présidence française s'est félicitée de réunir les présidents américain et russe, la Russie a évoqué simplement "une entente sur le fait de devoir continuer le dialogue".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les présidents américain et russe, Joe Biden et Vladimir Poutine, le décembre 2021 et le 18 novembre 2021. (MANDEL NGAN / SPUTNIK / AFP)

Vers une sortie de crise ? Vladimir Poutine et Joe Biden ont accepté de se rencontrer lors d'un sommet proposé par Emmanuel Macron, s'est félicité l'Elysée dans un communiqué, lundi 21 février. Elle précise les pourparlers seront dans un second temps élargis à "toutes les parties prenantes" à la crise ukrainienne. Cette annonce surprise est intervenue alors qu'une guerre était donnée pour imminente

Le Kremlin a néanmoins jugé lundi "prématuré" de parler d'un sommet des présidents. "Il y a une entente sur le fait de devoir continuer le dialogue. Parler de plans concrets d'organisation de sommets est prématuré", a déclaré à la presse le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov. Il estime toutefois qu'"une rencontre est possible si les chefs d'Etat le jugent utile".

Une réunion prévue jeudi

Par ailleurs, tout sommet "ne pourra se tenir que si la Russie n'envahit pas l'Ukraine", a mis en garde la présidence française. Le président des Etats-Unis rencontrera son homologue russe "si une invasion n'a pas eu lieu", a confirmé la Maison Blanche. 

Les Etats-Unis "s'engagent à poursuivre la diplomatie jusqu'au moment où une invasion débutera", a expliqué dans un communiqué la porte-parole de la Maison Blanche. "Nous sommes également prêts à infliger des conséquences rapides et sévères si la Russie choisit la guerre à la place", a mis en garde Jen Psaki.

Le contenu d'un éventuel sommet sera préparé par le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken et son homologue russe Sergueï Lavrov lors de leur rencontre prévue jeudi prochain, d'après l'Elysée.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Guerre en Ukraine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.