VIDEO. Les forces antiémeute russes occupent une usine ukrainienne en Russie

Le confiseur est contrôlé par Petro Porochenko, un milliardaire qui a soutenu le mouvement de contestation contre le président ukrainien destitué Viktor Ianoukovitch.

REUTERS

Le gouvernement ukrainien a dénoncé jeudi 20 mars la "confiscation" par les autorités russes des usines en Russie du géant ukrainien du chocolat Roshen, contrôlé par un milliardaire proche du pouvoir actuel et possible candidat à la présidentielle.

Les ministères des Affaires étrangères et de l'Économie ont indiqué que des agents des forces antiémeute russes avaient pris possession mercredi de ces usines situées dans la région de Lipetsk, à 500 kilomètres au sud de Moscou.

Un contentieux datant de l'été dernier

Une porte-parole de Roshen a indiqué à l'agence officielle russe Itar-Tass que l'entreprise avait cessé toute production en Russie mercredi après des perquisitions sur la base de poursuites "montées de toutes pièces". Les comptes bancaires de la société ont été bloqués, a-t-elle précisé.

Dès l'été dernier, la Russie avait interdit toute importation d'Ukraine des chocolats de Roshen, dont la production est très populaire dans l'ex-URSS, pour des raisons officiellement sanitaires. Kiev avait dénoncé une décision à motivation politique liée à ses ambitions européennes. L'entreprise pouvait continuer à produire dans son usine en RussieEn février, Roshen a annoncé la mise à l'arrêt d'une usine dans le sud de l'Ukraine en conséquence de l'interdiction de ses exportations vers la RussieMoscou a par ailleurs renforcé ses contrôles douaniers et agricoles des biens importés d'Ukraine.

 

 

Capture d\'écran, vue de l\'usine Roshen de Lipetsk (Russie) le  19 mars 2014
Capture d'écran, vue de l'usine Roshen de Lipetsk (Russie) le  19 mars 2014 (REUTERS / FRANCETV INFO )