VIDEO. En Crimée, les pro-russes prennent le Q.G. de la marine ukrainienne

Après la signature solennelle du traité sur le rattachement de la Crimée à la Russie, mardi à Moscou, la situation est de nouveau extrêmement tendue dans la province autonome ukrainienne.

REUTERS

Les milices pro-russes sont passées à l'offensive, mercredi 19 mars, contre les militaires ukrainiens en Crimée. Mercredi matin, un important groupe de ces hommes sans insignes a envahi le siège de la marine ukrainienne à Sébastopol. Quelques heures plus tard, les soldats ukrainiens ont quitté le bâtiment, tandis que le drapeau russe a remplacé le drapeau ukrainien qui flottait habituellement sur le quartier général.

Deux morts dans une opération similaire la veille

La veille, une opération similaire a fait deux morts – un militaire et un membre d'une milice d'"autodéfense" pro-russe –, et deux blessés (des soldats) à Simferopol, selon la police locale. Cet événement a poussé Kiev à autoriser officiellement ses soldats encore dans la péninsule à prendre les armes pour se défendre. Le gouvernement de Kiev a donné l'ordre à ses militaires de rester en Crimée.

Après la signature solennelle du traité sur le rattachement de la Crimée à la Russie, mardi à Moscou, la situation est de nouveau extrêmement tendue dans la province autonome ukrainienne.

Des miliciens pro-russes investissent le siège de la marine ukrainienne à Sébastopol en Crimée (Ukraine), le 19 mars 2014.
Des miliciens pro-russes investissent le siège de la marine ukrainienne à Sébastopol en Crimée (Ukraine), le 19 mars 2014. (VASILIY BATANOV / AFP)