Sentsov, "un symbole mondial contre l'autoritarisme de Poutine"

Oleg Sentsov est entre la vie et la mort. Cosignataire d'un nouvel appel à sa libération dans Le Monde, le philosophe Michel Eltchaninoff est l'invité du Soir 3 mardi 21 août.

France 3

Jacques Audiard, Christiane Taubira ou Jean-Luc Godard ont signé la tribune du Monde avec Michel Eltchaninoff, invité du Soir 3 mardi 21 août.

"Les dernières nouvelles crédibles d'Oleg Sentsov proviennent d'une défenseuse russe des Droits de l'homme. Elle a décrit un homme rétréci, qui a perdu 17 kg au moins. Son pouls bat à 40 pulsations par minute. Il est extrêmement faible et peut à peine se lever. Mais il lit encore et discute. Il n'est pas à l'agonie, mais à chaque instant un de ses organes peut lâcher", explique le philosophe.

"Une démarche éthique"

Vladimir Poutine est face à deux scénarios, selon Michel Eltchaninoff : "soit il veut montrer que c'est toujours l'homme fort qui ne cède pas aux pressions occidentales, soit l'homme d'État rationnel va libérer Sentsov car s'il meurt, il y aura de nouvelles sanctions contre la Russie dont l'économie n'est déjà pas florissante et la réforme des retraites impopulaire".

"La démarche de Sentsov est politique et éthique", soutient le fondateur des "Nouveaux dissidents". "Il lutte pour sa libération et celle des 70 prisonniers politiques ukrainiens. C'est devenu un symbole mondial de l'opposition à l'annexion de la Crimée et à l'autoritarisme de Poutine".

Le JT
Les autres sujets du JT
Une affiche demandant la libération d\'Oleg Sentsov, dans le centre de Kiev (Ukraine), le 5 juillet 2018.
Une affiche demandant la libération d'Oleg Sentsov, dans le centre de Kiev (Ukraine), le 5 juillet 2018. (SERGEI SUPINSKY / AFP)