Eurovision : la victoire ukrainienne déplaît à la Russie

L'Ukraine a remporté l'Eurovision. Elle était donnée favorite avec la Russie. Une victoire qui n'est pas du goût de Moscou, d'autant plus que la chanson de la lauréate revient sur une page de l'histoire très conflictuelle entre Moscou et Kiev.

France 3

La gagnante de l'Eurovision accueillie dans son pays comme une reine. Émue aux larmes, la chanteuse ukrainienne Jamala rend hommage à son peuple, les Tatars de Crimée. Sa chanson interprétée dans sa langue natale évoque la déportation des Tatars de Crimée par Staline en 1944. La Crimée, annexée par la Russie il y a deux ans. Alors en Ukraine, cette victoire a des accents de revanche.

L’Eurovision 2017 boycotté par les Russes ?

Mais en Russie, la polémique enfle, car l'Ukrainienne a gagné l'Eurovision devant le Russe Sergueï Lazarev, pourtant donné favori, grâce au vote du public. Pour les Russes, les dés étaient pipés. "Les années précédentes, l'Eurovision avait pris soin de censurer au préalable. C'était le cas avec une chanson géorgienne dont la Russie avait obtenu la censure avant le concours. Là, ça ne s'est pas fait", explique le spécialiste de la chanson Bertrand Dicale. "Ce qui indique peut-être ce qu'est l'image de la Russie dans les institutions publiques européennes". Mauvais perdants, les Russes menacent de boycotter l'Eurovision l'an prochain.

Le JT
Les autres sujets du JT