"C'est comme un rêve" : des réfugiés ukrainiens profitent "d'une belle parenthèse" dans la vallée de la Roya

Le Secours populaire permet à des bénéficiaires de pouvoir profiter de vacances à Casterino, une commune de la vallée de la Roya touchée par la tempête Alex il y a deux ans. Cette année, ce sont des familles ukrainiennes qui ont pu "oublier" la guerre le temps d'un séjour.

Article rédigé par
Benjamin Recouvreur - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
L'hôtel du Val Casterino dans la vallée de la Roya où sont accueillis une partie des pensionnaires. (BENJAMIN RECOUVREUR / RADIO FRANCE)

Ce sont des vacances un peu particulières dans la vallée de la Roya, dans les Alpes-Maritimes. La région a été dévastée il y a moins de deux ans par les torrents de la tempête Alex. Pour la deuxième année consécutive, le secours populaire organise des séjours de vacances pour des bénéficiaires au hameau de Casterino au fond de la vallée. Cette année, plusieurs familles ukrainiennes font partie du voyage. Une manière d’offrir de belles vacances à ces personnes et de faire travailler les hôteliers du hameau, qui subissent encore les conséquences de la tempête.

>> Suivez dans notre direct les dernières informations sur la guerre en Ukraine

Au milieu de ce petit paradis vert, les 20 pensionnaires du secours populaires s’agitent autour d’une table pour un atelier création bois. Cinq familles ukrainiennes sont là, dont Tatiana et sa fille, arrivées en France en 2015. Elle fabrique une petite maison avec sa fille.

"On essaye d'oublier ce qui se passe là-bas"

Une bonne partie de leur famille est encore en Ukraine alors ces vacances, les premières pour elles en France, permettent de souffler : "Je ne peux pas oublier, j'ai mon téléphone à côté de moi, je regarde tout le temps les informations. Mais c'est vrai que je me suis un peu reposée, c'est comme un rêve." Des étoiles aussi dans les yeux de Natalia, 64 ans, qui a fui la région de Kiev il y a un mois pour rejoindre sa fille et ses deux petits-enfants avec qui elle participe au séjour. "On essaye d'oublier ce qui se passe là-bas mais c'est très difficile, raconte Natalia. On reçoit souvent des appels, j'étais avec mon mari il y a encore une heure."

"C'est très beau ici, ces vacances font beaucoup de bien pour la santé mentale des enfants et pour la mienne. On respire l'air pur de la montagne."

Natalia, réfugiée ukrainienne

à franceinfo

Une parenthèse pour ces familles et un coup de pouce pour les hôteliers du hameau. "Depuis le passage de la tempête Alex, le Secours populaire est venu en aide à beaucoup d'habitants de la vallée, explique Stéphane Chenevas-Paule, directeur administratif du Secours populaire pour les Alpes-Maritimes. Et puis, c'est un échange qui est fait en permettant à des familles de venir séjourner sur Castérino. C'est une belle parenthèse."

La route menant à Castérino détruite durant la tempête Alex est toujours coupée, 1er août 2022. (BENJAMIN RECOUVREUR / RADIO FRANCE)

Les familles sont accueillies dans les trois hôtels de Casterino, il y a trois séjours d'une semaine cet été. Une activité bienvenue alors que la route principale pour y accéder est toujours coupée. "En 2021, ça a été très compliqué les hôteliers ont fait une moyenne de - 80 à - 85%, explique Karine Rigaut est la gérante de l’hôtel Val Casterino. Ça nous fait travailler car le contrat avec le secours populaire est rémunéré. Ça permet aux gens de venir et ça nous remet un petit coup d'élan et remet le pied à l'étrier." Avec un espoir pour la saison prochaine : la route d’accès doit normalement rouvrir d’ici la fin de l’année 2022.

Des vacances dans la vallée de la Roya pour des réfugiés ukrainiens : reportage de Benjamin Recouvreur
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Guerre en Ukraine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.