Les boissons énergisantes sont-elles dangereuses ?

Les Français boivent 40 millions de litres de boissons énergisantes par an. Selon un rapport rendu public ce mardi matin par l'Anses, l'Agence Nationale de Sécurité Sanitaire, ces produits pourraient s'avérer dangereux.

(Maxppp)

L'Anses, l'Agence nationale de
sécurité sanitaire,
rend public ce matin un rapport très attendu sur les boissons
énergisantes. L'agence a étudié 212 dossiers, dans lesquels les boissons
énergisantes sont suspectées d'effets indésirables. Crises d'épilepsie, vertiges,
tremblements ou angoisses la consommation de ces produits aurait parfois
provoqué des arrêts cardiaques.

8 arrêts cardiaques

Sur ces 212 dossiers étudiés,
l'Anses note huit arrêts cardiaques dont sept mortels. A chaque fois les victimes
avaient consommé en grande quantité une boisson énergisante, donc pleine de
caféine, de taurine, de ginseng, de guarana ou de vitamines, avec de l'alcool
ou avant un gros effort physique.

La mort d'un jeune homme de 15 ans

Dans trois de ces dossiers, l'agence
établit un lien possible ou probable entre la boisson et l'arrêt cardiaque. Dans
les cinq dossiers restants, il s'agit de soupçons et parfois de gros soupçons comme
dans le cas de Brahim.

C'était en 2009 lors d'une course à pied. Le cœur de
Brahim, alors âgé de 15 ans, lâche et il se trouve qu'avant le départ le jeune
homme avait bu deux ou trois cannettes de boisson énergisante.

Il y a toujours un manque criant
d'études scientifiques sur ces fameuses boissons, c'est ce que dénonce l'avocat
de la famille, Hubert Delarue.

Ce matin, l'Anses devrait répéter
que les boissons énergisantes sont réservées à l'adulte. Or en Europe, une
étude sortie l'année dernière démontre que près de 70% des adolescents en
consomment et près de 20% des enfants de 3 à 10 ans aussi.