Le riz produit dans le delta du Pô a obtenu de la Commission européenne l''Appellation d'origine protégée

Ce riz bénéficiant de cette AOP est cultivé sur 950 hectares entre les communes de Rovigo (Veneto) et de Ferrare (Emilie-Romagne) et représente un chiffre d'affaires de 1,8 million d'euros.La Péninsule produit au total 1,4 million de tonnes de riz chaque année, quasi-exclusivement le long de la plaîne du Pô, soit plus de la moitié du riz européen.

Ce riz bénéficiant de cette AOP est cultivé sur 950 hectares entre les communes de Rovigo (Veneto) et de Ferrare (Emilie-Romagne) et représente un chiffre d'affaires de 1,8 million d'euros.

La Péninsule produit au total 1,4 million de tonnes de riz chaque année, quasi-exclusivement le long de la plaîne du Pô, soit plus de la moitié du riz européen.

Petit et rond, très absorbant, le riz italien, comme les variétés
"carnaroli" ou "arborio", sert notamment à la préparation du risotto. Mais environ 30% du riz cultivé est désormais de type asiatique, Bruxelles ayant poussé dans les années 1990 à une reconversion de certaines exploitations pour satisfaire le goût des consommateurs européens.

L'Apellation d'origine protégée (ou AOP), créée en 1992, est un signe d'identification de l'UE qui protège "la dénomination d'un produit dont la production, la transformation et l'élaboration doivent avoir lieu dans une aire géographique déterminée". Ce qui implique un savoir-faire reconnu et constaté.

Elle a permis de protéger des produits typiques de certains pays comme la Feta grecque. Des fromages se voulant similaires, et baptisés eux aussi "feta", étaient fabriqués indûment dans certains pays comme la France ou le Danemark.