Cet article date de plus de huit ans.

Le Real Madrid sanctionné pour un drapeau nazi dans les gradins

Un drapeau nazi aurait été aperçu dans les gradins de Santiago Bernabeu, lors de la demi-finale aller de Ligue des champions contre le Bayern Munich. Un incident puni par l'UEFA.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des supporters du Real Madrid avant la demi-finale aller contre le Bayern Munich, le 23 avril à Madrid (Espagne). (DANI POZO / AFP)

Nouveau cas de racisme dans le football espagnol. Le Real Madrid a été condamné par l'UEFA, vendredi 30 mai, à cause des "comportements racistes" de certains supporters, en marge de la demi-finale aller de Ligue des champions contre le Bayern Munich.

En conséquence, le stade Santiago Bernabeu sera partiellement fermé pour un match. "Les secteurs 120 et 122 du stade seront fermés pour le prochain match du club à domicile dans une compétition européenne", précise l'UEFA dans un communiqué. "Le Real Madrid sera contraint de déployer dans ces secteurs un drapeau avec les mots 'Non au Racisme'." Une décision motivée par le déploiement en tribune d'un drapeau comportant un symbole nazi, relatent plusieurs médias espagnols.

Pour sa défense, le club madrilène explique qu'il s'agissait d'un drapeau madrilène, sans aucun symbole nazi, rapporte El Mundo (en espagnol). Par ailleurs, le Real Madrid fait part de son incompréhension sur une sanction annoncée plus de cinq semaines après les faits reprochés. Il devrait donc faire appel de la décision, précise le journal As (en espagnol).

Le club de Chelsea également dans le viseur de l'UEFA

Ce n'est pas la première fois que des ultras du Real affichent de tels symboles. Quelques jours avant la demi-finale en question, un drapeau nazi avait déjà été aperçu sur la tente d'accueil des supporters du Real, en marge de la finale de la Coupe du Roi à Valence. Et rebelote à Lisbonne (Portugal), quand des ultras ont mimé des saluts nazis (en espagnol), en marge de la finale de Ligue des champions.

Cette saison, le football espagnol a été le théâtre de plusieurs incidents jugés racistes, notamment le jet d'une banane au joueur brésilien du FC Barcelone Dani Alves, fin avril. Les supporters de Chelsea sont également dans le collimateur de l'UEFA. L'instance européenne doit auditionner le club londonien le 17 juillet, car un drapeau nazi aurait été aperçu dans les gradins lors du quart de finale aller de Ligue des champions au Parc des Princes, à Paris.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.