Le patron de Barilla s'excuse après ses propos sur les homosexuels

Guido Barilla, qui dirige la célèbre marque de pâtes italienne, a déclaré qu'il préférait la "famille traditionnelle, où la femme a un rôle crucial" et qu'il ne ferait jamais de "publicité avec des homosexuels".

Une publicité Barilla, sur le site internet de la marque.
Une publicité Barilla, sur le site internet de la marque. (BARILLA)

"Je ne ferai jamais une publicité avec des homosexuels." Cette petite phrase de Guido Barilla, le président de la célèbre marque de pâtes italienne, a provoqué la colère des associations LGBT et des internautes, jeudi 26 septembre. Face à la fronde, le PDG a finalement présenté ses excuses.

Francetv info revient sur cette polémique.

Acte 1 : Guido Barilla invite les homosexuels à "manger les pâtes d'un autre fabricant"

Interrogé par Radio 24 sur ses publicités orientées autour de l'amour et sur la notion de "famille parfaite", Guido Barilla a expliqué qu'il "ne ferait jamais une publicité avec des homosexuels". Il a ensuite tenté de se justifier que ce n'était pas "par manque de respect", mais parce qu'il préférait la "famille traditionnelle, où la femme a un rôle crucial".

Face aux premières critiques, il a rapidement répliqué : "Si les gays ne sont pas d'accord, ils peuvent toujours manger les pâtes d'un autre fabricant. Chacun est libre de faire ce qu'il veut à condition de ne pas déranger les autres."

Acte 2 : les critiques fusent sur les réseaux sociaux

Cette sortie a immédiatement enflammé les réseaux sociaux. Par exemple, cet utilisateur de Twitter en Italie a aligné des paquets de pâtes pour former le mot "GAI" tout en affirmant dans son message : "M. Barilla ne représente pas la famille traditionnelle et n'est pas digne de faire une publicité".

Acte 3 : Guido Barilla s'excuse

Quelques heures plus tard, le PDG du fabricant de pâtes présente ses excuses sur le compte Twitter de l'entreprise : "je suis vraiment désolé d'avoir heurté la sensibilité de tant de gens. J'ai le plus profond respect pour toutes les personnes sans distinction. Guido Barilla".