Cet article date de plus de sept ans.

Le contrat entre la supportrice des Diables rouges et L'Oréal arrêté après une photo polémique

La marque de cosmétiques a été interpellée sur une photo de la jeune femme posant auprès d'une antilope morte. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Axelle Despiegelaere, supportrice belge, lors du match Belgique-Corée du Sud à Sao Paulo (Brésil), le 26 juin 2014. (YORICK JANSENS / BELGA MAG / AFP)

La collaboration entre Axelle Despiegelaere et L'Oréal aura été éphémère, à peine le temps d'une photo et de quelques vidéos pour la branche belge de la marque de cosmétiques. Selon The Independant (en anglais), vendredi 11 juillet, le groupe français a annoncé ne plus avoir de liens avec la supportrice des Diables rouges repérée dans les tribunes du match Belgique-Corée du Sud lors des phases de poule de la Coupe du monde au Brésil.  

En cause, une photo, diffusée sur son compte Facebook, de la jeune fille de 17 ans armée, à côté d'une antilope morte, après une journée de chasse en safari. L'Oréal a été interpellé par de nombreux internautes choqués. Contactée par le quotidien britannique, la marque a répondu que le contrat, ponctuel, était terminé. Et d'assurer au passage que "L'Oréal ne réalise plus aucun test sur les animaux, nulle part dans le monde".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.