VIDEO. Un député provoque un mini-scandale en pleine séance du Parlement britannique en saisissant... un sceptre

Lloyd Russell-Moyle a été exclu de la séance par le président de la Chambre. 

Voir la vidéo

En pleine tempête pour le Brexit, lPremière ministre britannique, Theresa May, doit faire face à la fronde des députés. Lundi 10 décembre, elle a reporté le vote du Parlement provoquant la colère des élus. La Première ministre d'Ecosse, Nicola Sturgeon, y voyait "un pathétique acte de lâcheté".

Autre mécontent, le député travailliste Lloyd Russell-Moyle, qui en protestation a commis un acte rare. En pleine séance, lundi, il s'est saisi du sceptre royal, lequel représente l'autorité de la reine. Si ce sceptre ne repose pas au milieu de la Chambre, aucune loi ne peut être votée.

"On nous a privé d'un vote"

Ce geste "symbolique" comme l'a précisé l'intéressé à la BBC (en anglais) a secoué les députés qui ont montré leur indignation. Lloyd Russell-Moyle, rapidement arrêté, n'est pas allé très loin avec le sceptre dans les mains. Une députée le lui a repris des mains et l'a reposé à sa place. Dans la foulée, il a été exclu de la séance.

S'il a avoué lors de son interview à la BBC qu'il n'était pas prêt de recommencer, il a aussi justifié son geste : "J'étais furieux. Non seulement on nous a privé d'un vote au Parlement ; non seulement on nous a empêché de nous exprimer sur cette question, car j'étais censé prendre la parole à ce sujet et je n'ai pas pu le faire ; mais en plus, la Chambre n'a pas pu fixer son propre ordre du jour." 

Le député travailliste britannique Lloyd Russell-Moyle a été exclu du Parlement après s\'être saisi du sceptre royal, lundi 10 décembre 2018.
Le député travailliste britannique Lloyd Russell-Moyle a été exclu du Parlement après s'être saisi du sceptre royal, lundi 10 décembre 2018. (HARRY LLOYD-EVANS/REX/SHUTTERSTOCK/SIPA / SHUTTERSTOCK)