Royaume-Uni : les adieux de Theresa May après son échec sur le Brexit

Vendredi 7 juin, Theresa May quitte officiellement son poste de Première ministre du Royaume-Uni. Son échec sur le Brexit aura tenu en haleine toute l'Union européenne.

FRANCE 2

Son départ a fait la une des quotidiens britanniques. À l'occasion des commémorations du Débarquement débutées mercredi 5 juin, Theresa May a fait ses adieux à la scène internationale aux côtés de la reine Elizabeth II à Portsmouth (Royaume-Uni). Vendredi 7 juin, elle quitte la tête du Parti conservateur, brisée par le feuilleton du Brexit. "Elle a essayé de faire de son mieux, mais elle n'a pas forcément rendu service au pays", estime un Britannique interrogé par France 2.

Un Brexit dur impossible

En arrivant au pouvoir en 2016, Theresa May espérait pourtant marquer l'histoire, devenir celle qui réussirait à faire sortir le Royaume-Uni de l'Union européenne, mais le défi s'est transformé en long chemin de croix. "Elle a commencé en 2016 en disant qu'elle voulait faire un Brexit très dur, très ferme, mais elle a trouvé après un an qu'on ne pouvait pas faire cela sans endommager le système économique britannique et la paix en Irlande", analyse James Blitz, éditorialiste au Financial Times. En attendant la désignation de son successeur, Theresa May reste au 10 Downing Street, sans aucun pouvoir décisionnaire. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Theresa May en conférence de presse à Berlin, le 16 février 2018.
Theresa May en conférence de presse à Berlin, le 16 février 2018. (MAURIZIO GAMBARINI / DPA/AFP)