Royaume-Uni : le Premier ministre annonce qu'il augmentera le salaire minimum

À l'heure des étrennes, Boris Johnson fait une annonce remarquée. Le Premier ministre britannique, ultra libéral, veut augmenter le salaire minimum. Un coup de pouce inédit qui interroge.

France 2

Cela ressemble à un cadeau de Noël, mais c'est surtout une stratégie pour séduire l'électorat populaire qui l'a conforté au 10 Downing Street il y a moins de trois semaines. Boris Johnson vient d'annoncer que le salaire minimum outre-Manche atteindra la barre des 10 euros brut en avril prochain, au niveau du SMIC français ; soit une augmentation de 6,2 %, 4 fois plus que le taux d'inflation actuel. Un geste fort et assumé avant le Brexit.

J-30 avant le Brexit

Cette revalorisation concerna tous les travailleurs de plus de 25 ans. Outre-Manche, 2,8 millions de Britanniques touchent actuellement le salaire minimum. Après plus de dix ans de politique d'austérité et de coupes budgétaires imposées par son propre camp conservateur, Boris Johnson a promis lors de sa campagne de mettre fin à cette spirale en investissant massivement dans certains services publics comme l'hôpital ou la police. À 30 jours du déclenchement du Brexit, Boris Johnson tient à rassurer la population : avec cette annonce, parmi d'autres, il entend convaincre les Britanniques qu'ils ne vivront pas forcément moins bien une fois sortis de l'Europe.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre Boris Johnson, applaudi par son équipe, le 13 décembre 2019 au 10, Downing Street, à Londres (Royaume-Uni).
Le Premier ministre Boris Johnson, applaudi par son équipe, le 13 décembre 2019 au 10, Downing Street, à Londres (Royaume-Uni). (STEFAN ROUSSEAU / AFP)