Pour Clément Beaune, Angela Merkel n'a pas perdu, car les Allemands ont voté pour "la stabilité"

Publié
Durée de la vidéo : 10 min.
beaune
France 2
Article rédigé par
C. Roux - France 2
France Télévisions

Clément Beaune, secrétaire d'Etat chargé des Affaires européennes, est l'invité des "4 Vérités" de France 2 lundi 27 septembre.

Les sociaux-démocrates sont arrivés en tête devant le parti conservateur d'Angela Merkel aux élections fédérales allemandes dimanche 26 septembre. "On aura sans doute une coalition compliquée avec probablement trois partis politiques ensemble. Mais on a un intérêt français d'avoir vite un gouvernement allemand fort en place. Je ne crois pas que ce soit une défaite pour Angela Merkel. D'une certaine façon, les Allemands ont en fait voter pour la chancelière", commente Clément Beaune dans les "4 vérités" lundi matin. "Le social-démocrate Olaf Scholz était son vice-chancelier et il a fait toute sa campagne en se mettant dans ses pas et en affirmant que c'était lui la continuité. Les conservateurs ont fait un mauvais score, mais le parti a expliqué aussi qu'il représentait la stabilité", explique le secrétaire d'Etat chargé des Affaires européennes.

Pour la présidentielle, l'exemple allemand à suivre

"Notre voisin immédiat valorise énormément une forme de stabilité et de modération. Lors de la campagne, il y a eu des débats de bonne tenue apaisée, avec beaucoup d'écoute. Le contraste est saisissant" avec ce qui se passe en France, selon Clément Beaune, qui appelle à prendre exemple sur l'Allemagne lors de la campagne pour la présidentielle d'avril prochain.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Brexit

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.