Post-Brexit : la France sort le tapis rouge pour les entreprises

Après le Brexit, la France déroule le tapis rouge pour le monde de la finance...

FRANCE 2
Manuel Valls lance un appel appuyé aux entreprises et aux investisseurs qui souhaitent quitter le Royaume-Uni. Des réductions fiscales pour les salariés étrangers, une baisse d'impôt sur les sociétés, la France se montre attractive, car depuis le 23 juin, le Brexit pourrait bien changer la donne.

10 à 30 000 emplois

Le match Paris contre Londres pour attirer la finance n'est pas nouveau. En 2012 déjà, messieurs les Anglais avaient tiré les premiers. "Vous êtes tous les bienvenus à Londres", avait lancé Boris Johnson, ancien maire de la capitale, en bon français. Une fois le Brtexit appliqué de nombreuses sociétés britanniques pourraient déménager sur le continent. 10 à 30 000 emplois pourraient être créés. Si en 2012 François Hollande, alors en pleine campagne, déclarait "mon ennemi c'est la finance", quatre ans plus tard, les banques du Royaume-Uni sont accueillies à bras ouverts.
Le JT
Les autres sujets du JT