Législatives au Royaume-Uni : en Ecosse, les indépendantistes sortent vainqueur et veulent un nouveau référendum

La Première ministre Nicola Sturgeon veut profiter de la sortie annoncée du Royaume-Uni de l'Union européenne pour obtenir un nouveau vote sur l'indépendance de l'Ecosse.

La Première ministre écossaise, Nicola Sturgeon, le 13 décembre 2019 à Glasgow (Ecosse).
La Première ministre écossaise, Nicola Sturgeon, le 13 décembre 2019 à Glasgow (Ecosse). (ANDY BUCHANAN / AFP)

Face au Brexit, l'Ecosse doit être autorisée à organiser un nouveau référendum d'autodétermination après la victoire écrasante des nationalistes aux élections, a déclaré vendredi 13 décembre Nicola Sturgeon, cheffe de file du Scottish National Party (SNP) et du gouvernement local. Un sondage à la sortie des urnes réalisé par la BBC, ITV et Sky montre que le Parti national écossais a obtenu 55 des 59 sièges en Ecosse.

>> Résultats, réactions... Suivez les dernières informations sur les législatives britanniques dans notre direct

"Il y a maintenant un mandat en vue d'offrir au peuple écossais le choix de son propre avenir", a déclaré Sturgeon à la chaîne de télévision Sky News. "Boris Johnson a peut-être reçu un mandat pour faire sortir l'Angleterre de l'Union européenne. Il n'a absolument pas le mandat de faire sortir l'Ecosse de l'Union européenne."

L'Ecosse doit avoir le choix de son propre avenir.Nicola Sturgeonsur Sky News

Après dépouillement dans 647 circonscriptions sur 650, le parti conservateur du Premier ministre sortant Boris Johnson a raflé 362 sièges à la Chambre des communes – contre 317 en 2017. Principale formation d'opposition, les travaillistes s'effondrent à 203 sièges (contre 262), plaçant leur très à gauche chef de file Jeremy Corbyn sur un siège éjectable.