Le Brexit perd du terrain en Grande-Bretagne

La campagne en Grande-Bretagne se poursuit à deux jours du référendum sur le Brexit. Désormais, certains acteurs croient de plus en plus au maintien du royaume dans l'UE. C'est le cas des marchés financiers.

France 3

À trois jours du référendum sur le Brexit, rien n'est joué. Mais le Royaume-Uni pourrait bien rester dans l'UE. Premier indicateur : les marchés financiers, qui mettent de côté leurs inquiétudes sur une sortie de l'UE. La Bourse de Londres a terminé lundi 20 juin sur un bond de 3%, montrant ainsi l'optimisme des investisseurs. La livre sterling a quasiment effacé ses pertes de l'année. Elle a rebondi de plus de 32% face au dollar.

Le maintien dans l'UE a la cote

Second indicateur : les bookmakers. Ces sociétés de paris typiquement anglaises qui, la semaine dernière, pariaient sur une sortie de l'UE, ont aujourd'hui inversé les cotes. Ils misent désormais à 82% sur un maintien du Royaume-Uni dans les institutions européennes. La Bourse et les bookmakers, deux indicateurs qui anticipent souvent mieux que les sondages.

Le JT
Les autres sujets du JT