Cet article date de plus de cinq ans.

Le Brexit fait peur au Pas-de-Calais

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
calais
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Un Brexit pourrait avoir des conséquences négatives pour la France. À Calais, les touristes britanniques jurent qu'ils continueront de venir, mais rien n'est moins sûr pour les villes proches de la frontière.

Au rythme incessant d'un ferry tous les quarts d'heure, Calais, principale porte d'entrée en France pour les Anglais, voit débarquer chaque année près de vingt millions de passagers. Après l'épisode difficile des réfugiés de Sangatte, la municipalité a investi dans de lourds travaux pour faire revenir les touristes britanniques. Au sein du conseil municipal, la question du Brexit est particulièrement inquiétante.

Incertitude de Calais au Touquet

Avec plus d'un tiers de l'activité économique liée au tourisme britannique, la ville est maintenant plongée dans l'incertitude. Toute la région de la côte d'Opale est dépendante du tourisme anglais. Le Touquet est une véritable station balnéaire britannique. Le destin de la ville est depuis plus d'un siècle directement lié à l'Angleterre. Dans les pubs du Touquet, l'envie de quitter l'UE est présente, mais n'affecte en rien la volonté de visiter la France et d'y dépenser leur argent. Un attachement à la France qui, pourtant, pourrait être contrarié par la dévaluation de la livre sterling.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Brexit

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.