Isolement des cas contacts : en manque de bras, l'économie britannique s'enraye

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Isolement des cas contacts : en manque de bras, l'économie britannique s'enraye
France 2
Article rédigé par
A.-C. Hinet, C. Duval, L. Soudre, N. Boothby - France 2
France Télévisions

De l'autre côté de la Manche, la gestion des cas contact pose de sérieux problèmes. L'application ne cesse de bipper, indiquant aux Britanniques qu'ils doivent s'isoler. De nombreuses entreprises se retrouvent à court de bras.  

Lorsque les Britanniques ont été en contact avec une personne touchée par le Covid-19, ils reçoivent une alerte via une application similaire à TousAntiCovid. Ils doivent alors s'isoler pendant dix jours, même s'ils sont vaccinés. Un demi-million de Britanniques ont reçu ce message depuis le 7 juillet. C'est une crise qui menace la relance économique du pays : privées de leurs employés, des centaines d'entreprises se retrouvent en danger.  Dans le secteur manufacturier, jusqu'à 10% des employés sont absents. La chaîne d'approvisionnement alimentaire est elle aussi menacée.  

Désinstaller l'application ?

Plus inquiétant, une station de métro londonienne a même dû rester fermée faute d'agents. De nombreuses lignes de bus et de train sont aussi impactées. Pour éviter de devoir s'isoler, et donc de perdre de l'argent, certains ont désinstallé l'application, voire tout simplement refusé de l'installer, car elle n'est pas obligatoire. "Sous la pression, Boris Johnson a promis que les travailleurs des secteurs essentiels seraient exemptés de cette obligation d'isolement s'ils sont doublement vaccinés, et à condition qu'ils fassent un test tous les jours", rapporte la journaliste de France Télévisions Anne-Charlotte Hinet.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Brexit

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.