Européennes : un vote sur fond de crise au Royaume-Uni

Les élections européennes ont débuté jeudi 23 mai au Royaume-Uni, malgré la procédure de Brexit en cours. La Première ministre Theresa May pourrait démissionner dans les prochains jours.

FRANCE 3

Le Royaume-Uni, bien que censé quitter l'Europe au mois d'octobre, appelle jeudi 23 mai ses citoyens aux urnes pour les élections européennes. "Au-delà de ce scrutin, ce qui intéresse surtout les médias britanniques ce matin, c'est le sort de la Première ministre Theresa May, qui selon les informations du très sérieux Times, pourrait jeter l'éponge dès demain (vendredi 24 mai) en annonçant sa démission", explique le journaliste Arnaud Comte, en direct depuis Londres (Royaume-Uni).

Voter pour ces élections, un "non-sens" pour Theresa May

Si l'information se confirme, ce serait l'échec de Theresa May, qui disait encore récemment que voter à ces élections européennes serait un "non-sens". Elle n'aura pas réussi à éviter ce scrutin, alors que les électeurs appelés à voter jeudi 23 mai avaient exprimé, il y a trois ans, leur souhait de quitter l'Europe. Le taux de participation sera notamment très surveillé lors de ces élections.

Le JT
Les autres sujets du JT
Theresa May quitte Downing Street, à Londres (Royaume-Uni), le 22 mai 2019.
Theresa May quitte Downing Street, à Londres (Royaume-Uni), le 22 mai 2019. (WIKTOR SZYMANOWICZ / NURPHOTO / AFP)