Économie : comment attirer les talents de la City ?

La Grande-Bretagne est sur une position ferme sur le Brexit, quitte à sacrifier les intérêts de la place financière de Londres. La France est déjà à l'offensive pour attirer les talents de la "City".

FRANCE 2

Une grenouille pour symboliser les Français et un slogan diffusé partout dans les gares, les aéroports, et dans la presse britannique. Il est écrit : "Choisissez les grenouilles plutôt que le brouillard londonien !" En plus de cette campagne, des clips, et même des représentants du quartier d'affaires de La Défense qui vont jusque sur les plateaux de télévision pour convaincre ses entreprises basées à Londres de s'installer en région parisienne après l'annonce du Brexit.

Une concurrence internationale

"Nous pouvons accueillir aujourd'hui un grand nombre d'employés", annonce une responsable parisienne sur un plateau. La France ne veut pas louper cette occasion alors les arguments sont bien rodés. "Quand on est à Paris, on est à moins de trois heures de toutes les villes européennes", précise Marie-Célie Guillaume, directrice de "Defacto". D'autres villes européennes sont en lice. La France a décidé de prolonger certaines exemptions fiscales, simplifier les démarches administratives et faciliter l'obtention de visas pour être plus attractive. Mais les entreprises financières ne sont pas toutes prêtes à traverser la Manche.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Brexit
Le Brexit (CHRISTOPHER FURLONG / GETTY IMAGES EUROPE)