DIRECT. Brexit : "Nous devons avoir une alternative d'ici la fin mars", avertit le numéro 2 du gouvernement britannique

Le Parlement a largement approuvé le principe du report du Brexit, jeudi 14 mars.

La Première ministre britannique Theresa May, le 14 mars 2019, à Londres.
La Première ministre britannique Theresa May, le 14 mars 2019, à Londres. (BEN STANSALL / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Le Royaume-Uni n'est pas encore assuré d'obtenir un délai supplémentaire pour le Brexit. Le Parlement britannique a tenté de gagner du temps, jeudi 14 mars, en approuvant le principe d'un report de la sortie de l'Union européenne. Mais la demande doit être approuvée à l'unanimité par les 27. "J'espère encore que nous pourrons quitter [l'UE] dès que possible, de manière ordonnée, néanmoins il faut pour cela non seulement que le Parlement approuve un accord de sortie, mais encore qu'il adopte la législation nécessaire à la ratification d'un tel traité, a rappelé vendredi le numéro 2 du gouvernement, David Lidington. Nous devons avoir une alternative en place d'ici la fin marsPas juste une résolution de la Chambre des communes, une préférence, mais une solution en place qui nous permet d'obtenir une extension et de ne pas sortir de l'UE sans accord le 29 mars."

Le report du Brexit massivement approuvé. Avec 412 voix pour et 202 contre, le Parlement britannique a largement voté en faveur d'une extension de l'article 50 du traité de Lisbonne, qui active la sortie du Royaume-Uni de l'UE.

Theresa May pose un ultimatum. Dans une ultime tentative de faire passer son accord au Parlement, la Première ministre a imposé que le texte soit soumis au vote une troisième fois d'ici le 20 mars. S'il est approuvé, elle demandera un report du Brexit au 30 juin. En cas d'échec, elle sollicitera une extension de longue durée, ce qui implique que le Royaume-Uni participe aux élections européennes du 26 mai.

Les 27 se prononceront le 21 mars sur le report du Brexit, lors du prochain sommet européen à Bruxelles. Le président du Conseil, Donald Tusk, a déclaré qu'il "inviterait [les dirigeants européens] à accorder une longue prolongation si le Royaume-Uni accepte de repenser sa stratégie pour le Brexit et parvient à dégager un consensus autour de celle-ci".

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #BREXIT

18h07 : 18 heures ! Quels sont les gros titres de cette journée (chargée) d'actualités ?

Au moins 49 personnes ont été assassinées dans une double attaque terroriste visant deux mosquées de Christchurch. D'après le Premier ministre australien, l'auteur "terroriste d'extrême droite violent" est de nationalité australienne. Il aurait voyagé en France, mais n'est pas "connu" par les autorités françaises. Suivez l'enquête en direct.

Des centaines de milliers de personnes manifestent dans les rues d'Alger et des autres grosses villes du pays pour réclamer le départ du président Abdelaziz Bouteflika. C'est la quatrième semaine de mobilisation en Algérie. Suivez la manifestation en direct.


Les jeunes du monde entier manifestent pour dénoncer l'inaction des politiques face au réchauffement climatique. Ils étaient entre 29 000 et 40 000 à battre le pavé à Paris.

La France a rapatrié aujourd'hui de Syrie plusieurs enfants de jihadistes. Il s'agit de plusieurs mineurs orphelins et isolés, âgés de 5 ans et moins, qui se trouvaient dans des camps du nord-est du pays, annonce le ministère des Affaires étrangères.


Les députés britanniques se sont massivement prononcés en faveur d'un report du Brexit et doivent voter une troisième fois l'accord négocié par Theresa May. Le président du Conseil européen, Donald Tusk, encourage les dirigeants européens à accorder un délai plus long à Londres. Voici les scénarios.

15h51 : Hier soir, le Parlement britannique a approuvé le principe d'une sortie de l'UE au-delà du 29 mars sans se mettre d'accord sur une durée. Dans cet article, nous vous expliquons pourquoi un report du Brexit pourrait compliquer les élections européennes.



(FREDERICK FLORIN / AFP)

14h14 : 14 heures (passées) ! Faisons un point sur l'actualité :

Des attentats ont été perpétrés contre deux mosquées de Christchurch, faisant au moins 49 morts. D'après le Premier ministre australien, l'auteur est un citoyen australien décrit comme un "terroriste d'extrême droite violent". Suivez l'enquête en direct.

La France a rapatrié aujourd'hui de Syrie plusieurs enfants de jihadistes. Il s'agit de plusieurs mineurs orphelins et isolés, âgés de 5 ans et moins, qui se trouvaient dans des camps du nord-est du pays, annonce le ministère des Affaires étrangères.


Les jeunes du monde entier manifestent en ce moment pour le climat dans le but de dénoncer l'inaction des politiques face au réchauffement climatique.

Des milliers de personnes sont rassemblées sur le parvis de la Grande Poste à Alger, pour demander le départ du président Abdelaziz Bouteflika. C'est la quatrième semaine de mobilisation en Algérie.


Les députés britanniques se sont massivement prononcés en faveur d'un report du Brexit et doivent voter une troisième fois l'accord négocié par Theresa May. Le président du Conseil européen, Donald Tusk, encourage les dirigeants européens à accorder un délai plus long à Londres. Voici les scénarios.

12h47 : Voici les principaux titres d'actualité à midi.

Des attentats ont été perpétrés contre deux mosquées de Christchurch, faisant au moins 49 morts. La Nouvelle-Zélande relève son niveau d'alerte à la sécurité à "élevé". Voici ce que l'on sait.

Les jeunes du monde entier commencent à marcher pour le climat pour dénoncer l'inaction des politiques face au réchauffement climatique.

Des milliers de personnes sont rassemblées sur le parvis de la Grande Poste à Alger, pour demander le départ du président Abdelaziz Bouteflika. C'est la 4e semaine de mobilisation en Algérie.


Les députés britanniques se sont massivement prononcés en faveur d'un report du Brexit et doivent voter une troisième fois l'accord négocié par Theresa May. Le président du Conseil européen, Donald Tusk, encourage les dirigeants européens à accorder un délai plus long à Londres. Voici les scénarios.

10h02 : "Nous devons avoir une alternative en place d'ici la fin mars. Pas juste une résolution de la Chambre des communes, une préférence, mais une solution en place qui nous permet d'obtenir une extension et de ne pas sortir de l'UE sans accord le 29 mars."

10h05 : "J'espère encore que nous pourrons quitter [l'UE] dès que possible, de manière ordonnée, néanmoins il faut pour cela non seulement que le Parlement approuve un accord de sortie, mais encore qu'il adopte la législation nécessaire à la ratification d'un tel traité", a rappelé ce matin le bras droit de Theresa May, le ministre David Lidington.

09h52 : Le Parlement britannique a massivement approuvé le principe d'un report du Brexit, à deux semaines de la date initialement prévue pour le divorce entre Londres et Bruxelles. Voici ce que dit la presse britannique.



09h08 : Voici les principaux titres d'actualité à 9 heures.

Des attentats ont été perpétrés contre deux mosquées de Christchurch, faisant au moins 40 morts. La Nouvelle-Zélande relève son niveau d'alerte à la sécurité à "élevé".

Les députés britanniques se sont massivement prononcés en faveur d'un report du Brexit et doivent voter une troisième fois l'accord négocié par Theresa May. Le président du Conseil européen, Donald Tusk, encourage les dirigeants européens à accorder un délai plus long à Londres.


• L'essayiste Raphaël Glucksmann est candidat pour prendre la tête d'une liste d'union de la gauche. De son côté, Nathalie Loiseau, ministre chargée des Affaires européennes, a annoncé être candidate pour être tête de liste LREM-MoDem aux élections européennes.

Elles approchent à une vitesse de 30 km par jour. Deux nappes d'hydrocarbures liées au naufrage du bateau italien Grande America ont été détectées. Elles risquent de toucher les côtes françaises d'ici une semaine. "La météo permettra les opérations de pompage. Cinq bateaux sont sur place. Elles ne sont possibles que si le vent faiblit", a souligné, ce matin, le ministre de la Transition écologique.

08h49 : Le président du Conseil européen, Donald Tusk, a annoncé qu'il encouragerait les dirigeants européens à accorder un délai plus long à Londres, après le vote des députés britanniques en faveur d'un report du Brexit. On vous en dit plus ici.

Le président du Conseil européen, Donald Tusk, lors d\'une conférence de presse à Bruxelles (Belgique), le 5 mars 2019.


(DURSUN AYDEMIR / ANADOLU AGENCY / AFP)



07h06 : Et toujours le Brexit à la une de Ouest France. Les députés se sont prononcés hier pour un report du Brexit.

07h06 : Voici les principaux titres d'actualité à six heures.

Des attentats ont eu lieu contre deux mosquées de Christchurch faisant plusieurs morts. La police de Nouvelle-Zélande a annoncé l'arrestation de quatre personnes.


"Je suis prête à être candidate." Invitée de "L'Emission politique pour débattre avec Marine Le Pen, Nathalie Loiseau, ministre en charge des Affaires européennes, a annoncé être candidate pour être tête de liste LREM aux élections européennes. #EUROPEENES


C'est toujours flou. Les députés britanniques se sont massivement prononcés en faveur d'un report du Brexit et doivent voter une troisième fois l'accord négocié par Theresa May. Mais que va-t-il se passer maintenant ? Toutes les prochaines étapes sont détaillées dans notre article.

Elles approchent à une vitesse de 30 km par jour. Deux nappes d'hydrocarbures liées au naufrage du bateau italien Grande America ont été détectées.Elles risquent de toucher les côtes françaises d'ici une semaine. "Nous ne sommes pas dans la situation de l'Erika, qui était un pétrolier", souligne le ministre de la Transition écologique.