Brexit : quels changements pour les touristes, étudiants et travailleurs français ?

Le Brexit aura des conséquences sur les futurs voyageurs, travailleurs, et étudiants européens qui voudraient se rendre au Royaume-Uni.

FRANCE 2

Jusqu’à présent, pour voyager au Royaume-Uni, il suffisait de présenter sa carte d’identité. Avec le Brexit officiellement prononcé le 1er janvier 2021, rien ne changera dans l’immédiat, mais à partir du 1er octobre prochain, elle ne sera plus suffisante lors des contrôles douaniers. Un passeport sera nécessaire et même un visa pour un séjour de plus de six mois. Le Brexit a également des conséquences pour les jeunes qui voudraient partir travailler outre-Manche. "À partir de vendredi prochain, un permis sera requis avec un système à points, explique Clément Le Goff, journaliste France Télévisions sur le plateau du 20 Heures. Il faudra 70 points en tout, parler anglais rapporte 10 points, avoir une offre d’emploi 20 points, des compétences recherchées 20 points, ou encore un salaire annuel de plus de 30 000 euros par an, 20 points". 

Terminé le programme Erasmus

Le programme Erasmus, qui permettait aux jeunes européens d’aller étudier dans un pays de l’Union n’a pas été prolongé. "Conséquence, les frais universitaires vont drastiquement augmenter pour les étudiants français, de 13 000 à 33 000 euros par an", précise le journaliste, contre 170 euros jusqu’à présent, soit le même prix que pour une année de licence en France. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un homme agite les drapeaux du Royaume-Uni et de l\'Union européenne lors d\'une manifestation contre le Brexit, à Londres, le 28 juin 2016. 
Un homme agite les drapeaux du Royaume-Uni et de l'Union européenne lors d'une manifestation contre le Brexit, à Londres, le 28 juin 2016.  (JUSTIN TALLIS / AFP)