Brexit : les pêcheurs français sont en colère et bloquent les ports

Publié
Brexit : les pêcheurs français sont en colère et bloquent les ports
FRANCE 3
Article rédigé par
G. de Florival, T.Paga, M. Baudouin, France 3 Nord, A.Grenier-Comard - France 3
France Télévisions

Les pêcheurs français ont lancé plusieurs opérations dans la matinée du vendredi 26 novembre, à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), Ouistreham (Calvados) et Calais (Pas-de-Calais), visant à bloquer des bateaux en provenance de Grande-Bretagne.

Pendant une heure, une douzaine de bateaux ont bloqué l'entrée du port de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) aux navires anglais. Les pêcheurs français réclament plus de licences pour travailler dans les eaux britanniques. "Ce qu'on demande aujourd'hui aux politiques, explique l'un d'entre eux à son homologue d'outre-Manche, c'est de nous donner l'occasion de retrouver du vivre ensemble."

Certains pêcheurs ont perdu jusqu'à 40 % de leur chiffre d'affaires

Des actions semblables sont attendues dans les ports d’Ouistreham (Calvados) et de Calais (Pas-de-Calais), pour régulariser la situation de 150 pêcheurs. "C'est une situation intolérable", clame Olivier Leprêtre, président du Comité régional des pêches des Hauts-de-France. Depuis le 1er janvier 2021, les produits d'importation britannique ont accès au marché européen, alors que nos pêcheurs n'ont pas accès aux eaux britanniques. Certains pêcheurs accusent une perte de chiffre d'affaires allant jusqu'à 40%. L'accès au tunnel sous la Manche pour les marchandises sera lui aussi occupé par les pêcheurs. C'est par ici que transitent 25 % des échanges commerciaux entre le Royaume-Uni et l'Europe.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.