Brexit : les négociations butent sur le dossier de la pêche

Les négociations se poursuivent, vendredi 18 décembre, sur le Brexit. Cela coince encore sur le dossier de la pêche. En théorie, il reste encore un peu plus de dix jours pour négocier.

France 2

On avait le sentiment que, ces derniers jours, on se dirigeait tout doucement vers un accord. Mais le coup de fil, jeudi 17 décembre au soir, entre Boris Johnson et Ursula von der Leyen a un peu refroidi les esprits. À l’issue de cet appel, la présidente de la Commission européenne a indiqué qu’il serait très difficile de surmonter les différends. Cela coince toujours sur le dossier de la pêche. Visiblement il ne reste plus que cet aspect à traiter, "98 % de l’accord est bouclé", a indiqué un conseiller. Mais la pêche, c’est un sujet très politique, très symbolique, qui permettra à Boris Johnson de dire qu’il a repris le contrôle de ses eaux et donc de sa souveraineté. Ce qui est très important vis-à-vis de son électorat.

Des propositions jugées inacceptables par Paris

Côté français, l’un des pays les plus concernés par ce dossier, on indique que les propositions de Londres sont inacceptables. On est donc de nouveau dans l’impasse. Les négociateurs vont reprendre leurs discussions vendredi 18 décembre. En théorie, il reste encore un peu plus de dix jours pour négocier, explique le journaliste de France Télévisions, Julien Gasparutto.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les drapeaux européens et britannique face au Parlement à Londres (Grande-Bretagne).
Les drapeaux européens et britannique face au Parlement à Londres (Grande-Bretagne). (DANIEL LEAL-OLIVAS / AFP)