Brexit : les Irlandais opposés à une sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne

Une sortie de l'Europe du Royaume-Uni pourrait provoquer une onde de choc au-delà de ses frontières. En Irlande, son unique frontière ouvre sur l'Union européenne. Elle se retrouverait isolée en cas de Brexit.

Au milieu de la campagne irlandaise, dans ce minuscule village, voici peut-être la prochaine frontière de l'Union européenne. D'un côté du pont, nous sommes en République d'Irlande, l'Eire. Il suffit de faire quelques pas pour être en Irlande du Nord qui appartient au Royaume-Uni. En cas de Brexit, la moitié de ce village se retrouverait donc en dehors de l'Union européenne.

Vers un rétablissement des frontières ?

Côté nord, le village quitterait l'Union européenne. Sur ces affiches, une inquiétude : le retour des postes frontières. Un député anti-Brexit multiplie en ce moment les séances de tractage et il n'a pas beaucoup de mal à convaincre. Ici, le Brexit fait peur. "On est Européens, autant qu'Irlandais. Il n'y a pas de raison de revenir en arrière", explique une riveraine. Le rétablissent des frontières est une menace réelle en Irlande, une île coupée en deux depuis près de 100 ans. Le côté sud du village resterait dans l'Union européenne. Ici, tout est prêt en cas de Brexit. Le rétablissement des postes frontières pourrait créer des retards dans le trafic et la circulation des marchandises. Pus d'un milliard d'euros de marchandises traversent cette frontière chaque semaine.

Des drapeaux pro-Brexit au dessus de Ramsgate, dans le sud-est du Royaume-Uni, le 13 juin 2016.
Des drapeaux pro-Brexit au dessus de Ramsgate, dans le sud-est du Royaume-Uni, le 13 juin 2016. (CHRIS J RATCLIFFE / AFP)