Brexit : les députés prennent la main sur les négociations

Les élus britanniques ont adopté un amendement qui leur permet d'avoir un droit de regard sur le processus de négociation avec l'Union européenne. 

France 2

C'est un résultat qui humilie Theresa May. À la majorité avec 329 voix pour le oui contre 302 pour le non, le Parlement britannique prend le contrôle du Brexit. Tous les scénarios sont à nouveau possible : maintien dans le marché unique, nouveau référendum, voire annulation pure et simple de la sortie de l'Union européenne. "Monsieur le président, là où ce gouvernement a échoué, cette chambre doit et va, et j'en suis convaincu, réussir", a déclaré le leader du Labour Jeremy Corbyn à l'issue du vote. 

Le Brexit sans accord de plus en plus probable

Selon la Commission européenne, c'est un Brexit sans accord le 12 avril prochain qui reste le scénario le plus probable. La date du Brexit a été repoussée afin de pouvoir poursuivre les négociations entre les deux parties. La crise n'a jamais été aussi profonde, d'autant que les jours de Theresa May à la tête du gouvernement sont désormais comptés. 

Le JT
Les autres sujets du JT
La Première ministre britannique, Theresa May, s\'exprime sur le Brexit devant le parlement, le 25 mars 2019.
La Première ministre britannique, Theresa May, s'exprime sur le Brexit devant le parlement, le 25 mars 2019. (MARK DUFFY / UK PARLIAMENT / AFP)