Brexit : les demandes de naturalisation françaises augmentent

Le Brexit a notamment une conséquence en France : les expatriés britanniques sont de plus en plus nombreux à demander la naturalisation. En 2018, le nombre de demandes devrait atteindre un record.

Trudi Harris-Dubon, est fière de sa nationalité, obtenue en juin, après deux ans de procédures pour obtenir la naturalisation française. Pour cette chargée de relations publiques, installée depuis douze ans à Toulouse (Haute-Garonne), le Brexit a été un événement déclencheur. "C'était une question de me sentir européenne dans mon esprit", explique-t-elle. Sur les réseaux sociaux, elle correspond avec un groupe de Britanniques qui apprennent ensemble à monter des dossiers de naturalisation. "Il y a 866 membres. Ça m'étonne. C'est énorme", rajoute-t-elle.

Des inquiétudes quant au sort des Britanniques en Europe

Les demandes augmentent tellement que la préfecture de Haute-Garonne va consacrer aux Anglais un guichet unique le vendredi. Jean-Pierre Rivet, marié à une Française, va entamer cette démarche. Il s'inquiète du sort des Britanniques en Europe. "On ne sait pas si on peut compter sur les trimestres travaillés en Angleterre pour la retraite en France (...), je ne vois pas comment on va pouvoir clarifier tout ça avant fin mars 2019", explique-t-il. Il se dit de la génération Erasmus, profondément européenne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des manifestants anti-Brexit, à Londres (Royaume-Uni), le 5 juin 2018.
Des manifestants anti-Brexit, à Londres (Royaume-Uni), le 5 juin 2018. (Alex Cavendish / NurPhoto / AFP)