Brexit : le quartier de la City dans l'inconnu

Une équipe de France 2 est allée à la rencontre des travailleurs de la City à Londres, inquiets pour l'avenir.

FRANCE 2

Couper les ponts avec l'Union européenne, ce n'était pas leur choix. Ce lundi 27 juin sur London Bridge, des centaines de financiers sont retournés au travail. Mais trois jours après le Brexit, le moral n'y est pas. "Je suis tellement triste, il y a tellement de gens qui voulaient rester dans l'Union et c'est vraiment très triste pour le Royaume-Uni", confie une Londonienne à France 2. "Je m'inquiète pour l'avenir de mon entreprise, de mon pays, c'est une période très triste pour nous, mais j'espère qu'on va trouver une solution", lance quant à lui un financier.

La crainte de délocalisations

Tous travaillent à la City, le poumon économique de Londres, la première place financière d'Europe. Plus de 200 000 personnes au total travaillent ici dans le secteur bancaire, la finance. Demain, si le Royaume-Uni n'a plus accès au marché unique, certains craignent de devoir faire leurs cartons. La banque JP Morgan a déjà annoncé que plusieurs milliers de postes étaient concernés, même chose pour HSBC, qui avant le référendum avait menacé de délocaliser des centaines d'emplois.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un drapeau britannique et un drapeau européen, à la City.
Un drapeau britannique et un drapeau européen, à la City. (LEON NEAL / AFP)