Cet article date de plus de cinq ans.

Brexit : la presse britannique se déchaîne sur la Haute Cour de justice de Londres

La presse britannique est dominée vendredi par la décision de la Haute Cour de justice de Londres, qui souhaite faire voter au Parlement le processus du Brexit. Un coup dur pour Theresa May qui s'y oppose fermement. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les Unes de la presse britannique, le 4 novembre 2016 (BENJAMIN FATHERS / AFP)

La grogne continue au Royaume-Uni. Cette fois, c’est la presse britannique qui prend le relais. Vendredi 4 novembre, les journaux du pays ont tiré à boulets rouges sur la décision prise la veille par les juges de la Haute Cour de justice londonienne, qui ont annoncé que le Parlement britannique devrait voter sur le processus de sortie de l'Union européenne.

Un coup dur porté au gouvernement de Theresa May. Le processus pourrait ralentir le calendrier de sortie, alors que la Première ministre s'est engagée a déclencher le Brexit avant fin mars 2017.

The Daily Telegraph : "The judges versus the people"

"Les juges contre le peuple" titre le très conservateur Daily Telegraph dans une Une au vitriol. Elle accuse les trois juges de remettre en question la décision des 17 millions de Britanniques qui ont voté pour le Brexit.

Daily Mail : "Enemies of the people"

Il en est de même pour le Daily Mail, qui publie la photo des trois juges en les désignant "Enemies of the people", les "ennemies du peuple". Le journal leur reproche même de précipiter le pays dans une grave crise constitutionnelle.

The Independent opte pour la caricature

D’après le quotidien The Independent, la décision de la Haute Cour va fortement ralentir les négociations et décrédibilise le gouvernement, qui va devoir faire face à une rébellion des députés pro-européens.

The Guardian fait dans la sobriété

Quant à The Guardian, il voit dans la décision des juges un retournement de situation aux conséquences assez dramatiques pour Theresa May. Le journal estime que les députés vont se saisir de cette opportunité pour faire pression sur le gouvernement et réclamer plus de transparence sur les négociations de sortie.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Brexit

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.