Brexit : l'inquiétude des Britanniques expatriés en Vendée

La date fatidique du Brexit se rapproche mais c'est toujours la plus grande confusion pour les citoyens britanniques qui résident en France. Illustration en Vendée, à la rencontre d'une famille britannique. 

FRANCE 3

À Vouvant, dans un village de Vendée, un habitant sur dix est britannique. 20% des maisons appartiennent à des Anglais. Sarah est arrivée il y a quelques années. Elle est devenue propriétaire juste avant le referendum. "Nous sommes des Européens. Nous ne sommes pas une petite île isolée. Décider de quitter l'Europe, c'était pour moi un moment très triste", confie-t-elle. 

"C'est un désastre"

Dans un bar tenu par des Australiens, on ne parle que du Brexit. La sortie de l'Union européenne, qu'elle soit dure ou négociée, inquiète la clientèle. Rupert est un habitué. Il est avocat. Il partage sa vie entre Londres (Royaume-Uni) et Vouvant. "C'est un désastre. J'ai voté pour que nous restions dans l'Europe mais c'est une question difficile pour les Anglais parce que le pays est complètement divisé entre les deux possibilités. C'est la même chose pour le Parlement", explique l'avocat. 

Le JT
Les autres sujets du JT
La Chambre des communes lors de la séance extraordinaire du 19 octobre 2019 sur l\'accord de Brexit, à Londres (Grande-Bretagne).
La Chambre des communes lors de la séance extraordinaire du 19 octobre 2019 sur l'accord de Brexit, à Londres (Grande-Bretagne). (PRU / AFP)