Cet article date de plus d'un an.

Brexit : deux jours noirs pour Boris Johnson

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Brexit : 48 heures qui ont tout changé pour Boris Johnson
FRANCEINFO
Article rédigé par
France Télévisions

Au Royaume-Uni, les députés ont infligé mercredi 4 septembre un nouveau revers à Boris Johnson. Ils ont voté contre les élections anticipées et un Brexit sans accord.

Pour la troisième fois de la journée, c'est le oui qui l'emporte à la Chambre des communes du Royaume-Uni. Les députés ont voté mercredi 4 septembre en faveur d'un report du Brexit. Un revers de plus pour la politique du Premier ministre Boris Johnson. Un désaveu commencé dès mardi quand un député conservateur a rejoint l'opposition, faisant perdre sa majorité absolue à Boris Johnson. "Le Brexit que la population va avoir n'est pas le Brexit que nous avions promis. Le Brexit devrait être rendu au peuple et il devrait avoir le dernier mot", déclare Philipp Lee.

Johnson en grande difficulté

Un peu plus tard, les députés, dont 21 conservateurs, votent une motion pour prendre le contrôle de la Chambre et maîtriser l'agenda. Alors mercredi soir, Boris Johnson a tenté d'abattre une de ses dernières cartes en appelant les députés à votre pour des élections législatives anticipées. Demande rejetée par les parlementaires.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.