Brexit : des emplois reviennent en France

Bruno Le Maire drague sans vergogne les banquiers britanniques : lors d'une visite à Londres (Royaume-Uni), il a promis de tout faire pour rendre Paris plus attractive pour les exilés du Brexit.

Voir la vidéo
France 2

Le Brexit n'a pas encore commencé, pourtant certaines entreprises ont déjà fait le choix de quitter Londres (Royaume-Uni) et la City, pour s'installer en France. C'est le cas de cette société de gestion financière, gérée par des Français, qui vient tout juste de traverser la Manche, direction Paris, et l'entreprise a amené avec elle une dizaine de salariés. Un déménagement vécu comme un soulagement, car, pour cette société, le Brexit était une menace sérieuse. Comme eux, une dizaine d'entreprises financières a déjà déménagé et rapatrié des emplois sur le territoire.

10 000 emplois pourraient être créés en France, grâce au Brexit

Pour s'installer, ils auraient pu choisir l'Allemagne ou le Luxembourg, mais les récentes mesures favorables au monde des affaires les ont convaincus. Certaines banques étrangères, comme Bank of America ou JP Morgan, ont annoncé qu'elles renforceraient leurs équipes en France avec à la clé près de 2 500 postes créés. L'un des principaux atouts français pour les attirer se trouve à la Défense : des mètres carrés de bureaux disponibles et abordables. À terme, le gouvernement parie sur près de 10 000 emplois créés en France grâce au Brexit.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les drapeaux du Royaume-Uni et de l\'Union européenne lors d\'une manifestation anti-Brexit, à Londres, le 27 février 2018.
Les drapeaux du Royaume-Uni et de l'Union européenne lors d'une manifestation anti-Brexit, à Londres, le 27 février 2018. (ALBERTO PEZZALI / NURPHOTO / AFP)