Brexit : le Royaume-Uni entend modifier les droits des citoyens européens

Contrairement à ce qui prévaut actuellement, les ressortissants européens désireux de rester plus de trois mois au Royaume-Uni devront s'enregistrer auprès des autorités. Quant à leurs proches, ils ne bénéficieront plus d'un statut particulier. 

Les drapeaux britanniques et européens à l\'extérieur du Parlement du Royaume-Uni, le 27 février 2018 à Londres (Royaume-Uni). 
Les drapeaux britanniques et européens à l'extérieur du Parlement du Royaume-Uni, le 27 février 2018 à Londres (Royaume-Uni).  (ALBERTO PEZZALI / AFP)

Les citoyens européens prévoyant de s'installier au Royaume-Uni pourraient bientôt voir leurs droits évoluer. Le pays a présenté de nouvelles propositions, mercredi 28 février, pour les ressortissants européens qui s'installeront sur son territoire lors d'une période transitoire post-Brexit

Ces citoyens auront toujours le droit de vivre, d'étudier et de travailler au Royaume-Uni, au cours d'une période de 21 mois qui suivra la sortie du pays de l'Union européenne, fin mars 2019. Ces personnes et leurs proches pourront, à l'instar de ceux arrivés avant le Brexit, obtenir un titre de séjour permanent au Royaume-Uni après y avoir vécu pendant cinq ans de manière continue.

Mais les ressortissants européens souhaitant rester plus de trois mois dans le pays devront désormais s'enregistrer auprès des autorités, contrairement à ce qui prévaut actuellement. Quant aux membres de leurs familles, ils ne bénéficieront plus d'un statut particulier s'ils veulent les rejoindre. Ces derniers seront soumis aux règles normales du  Royaume-Uni en matière d'immigration, notamment en matière de conditions de revenus.

Un accord sur la transition post-Brexit attendu en mars

"Le Royaume-Uni souhaite toujours traiter moins favorablement, à la fin de la période de transition, les citoyens qui seront arrivés au Royaume-Uni pendant la transition, par rapport à ceux arrivés avant la transition", a déploré Michel Barnier, le négociateur en chef de l'Union européenne, mercredi. 

L'UE a prévu de son côté les mêmes droits pour des citoyens arrivés avant et pendant la transition, selon un projet de traité scellant le Brexit publié mercredi par la Commission européenne.

Londres espère conclure un accord sur cette période de transition d'ici à fin mars.