Brexit : des Britanniques demandent la nationalité française

Nombre de Britanniques installés en France se sentent européens avant tout et demandent leur naturalisation.

France 3

Dans un élevage bovin de la haute Ariège, le vétérinaire qui vient s'occuper des bêtes est Anglais. Arrivé en France il y a vingt ans, Graham Hart a su au fil des années gagner la confiance de sa nouvelle clientèle. Originaire du sud de l'Angleterre, il s'est installé en Ariège avec sa femme et ses enfants et ne regrette presque pas sa terre d'origine. Alors, après l'annonce du Brexit, sa femme et lui ont demandé, et obtenu la nationalité française. "J'ai fait ma vie ici et je veux rester ici (...), je suis au paradis ici", explique-t-il.

Des demandes en augmentation

Comme lui, de nombreux expatriés en Ariège ont été naturalisés depuis le Brexit. Ils étaient 14 en 2018 et 12 en 2017, contre deux seulement en 2016. Mais pour certains, la demande devra attendre, comme pour Helen et Peter Cossins, Ariégois depuis seulement deux ans. Ils préparent donc leur dossier de carte de séjour et craignent d'être contraints un jour de retourner en Angleterre. "Nous sommes Anglais, mais nous habitons ici en France, nous payons des taxes ici", détaille Peter Cossins. Ils espèrent donc obtenir leur titre de séjour avant le 29 mars prochain, date à laquelle la Grande-Bretagne sortira de l'Union européenne.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'Union européenne et Londres sont parvenus à un accord provisoire sur leur relation post-Brexit, jeudi 22 novembre 2018.
L'Union européenne et Londres sont parvenus à un accord provisoire sur leur relation post-Brexit, jeudi 22 novembre 2018. (EMMANUEL DUNAND / AFP)