Cet article date de plus de cinq ans.

Brexit : Cameron s'est expliqué à Bruxelles lors d'un dîner sans haine

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
cameron
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

L'UE poursuit ce mercredi 29 juin son premier sommet européen à Bruxelles après le Brexit. Mardi soir, le représentant britannique, David Cameron, a posé pour la dernière fois pour la photo de famille avant un dernier dîner à 28 pays européens.

Il y avait plus de tristesse au final que de haine à l'encontre de David Cameron lors du dîner des 28 mardi soir à Bruxelles. C'était une volonté des 27 autres chefs d'État de ne pas l'humilier, car cela aurait été humilier tous les Britanniques. Pendant le dîner, le Premier ministre britannique a reconnu sa responsabilité dans la situation actuelle et a dit regretter le résultat du référendum, mais pas le scrutin en lui-même. Il a expliqué pourquoi en tant que Premier ministre démissionnaire il n'activerait pas lui-même le processus de sortie du Royaume-Uni et a fixé au 9 septembre au plus tard la nomination de son successeur.

Aucune négociation avant septembre

Les 27 n'ont pas eu d'autres choix que d'accepter. Ils ont même précisé qu'en attendant le Royaume-Uni restait un membre à part entière de l'UE et qu'aucune négociation formelle et informelle ne serait entamée. Enfin, sur le futur du Royaume-Uni vis-à-vis de l'UE, François Hollande a mis en garde la Grande-Bretagne. Elle ne pourra pas avoir les avantages de l'Union sans ses contraintes, a déclaré en substance le président français.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Brexit

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.